Subir une attaque d’apoplexie: annonce une frayeur dont on se remettra vite.

Voir un tiers en subir une: on causera sans le vouloir une frayeur à quelqu’un.